S'alimenter
S'alimenter
Problématique : Quels sont les impacts de l'agriculture chimique ?
phytosanitaire
Depuis les années 1950, la plupart des cultures utilisent des pesticides et des produits phytosanitaires pour assurer de forts rendements : il s'agit de l'agriculture intensive.

Conséquences :
En France, 75% des rivières et 50% des eaux souterraines contiennent plus de pesticides que la norme.
Les deux fruits contenant le plus de pesticides seraient la pêche et la pomme.

Les produits de l'agriculture intensive sont souvent exportés dans d'autres pays, ce qui génère beaucoup de transport et donc une forte pollution associée.

Les Organismes Génétiquement Modifiés, en plus de poser la question de la brevetabilité du vivant (graines stériles), n'offrent aucune certitude quand à leurs effets sur la santé.

Enfin, l'agriculture hors-sol permet d'obtenir des produits ne correspondant pas à la saison mais demande chauffage intensif, beaucoup d'eau, des éléments nutritifs, des pesticides…

Solutions : Comment s'alimenter tout en respectant l'environnement ?

Puisque l'agriculture intensive est la cause de tant de soucis, pourquoi ne pas se tourner vers…

Il s'agit d'une agriculture n'utilisant pas de produits chimiques de synthèse, mais des engrais naturels et respectueux de l'environnement. Elle permet d'engraisser le sol, et non les fruits/légumes et permet une aération régulièrement la terre. Des labels, tels que le label AB, certifient les produits issus de l'agriculture biologique.
Toutefois, ces produits sont légèrement plus chers à cause du manque de subvention de la part des États. De plus, l'agriculture biologique offre des rendements légèrement plus faibles.
Le mouvement Locavore prône la consommation de nourriture produite dans un rayon allant jusqu'à 250 kilomètres maximum autour de son domicile, ce qui entraine automatiquement une agriculture saisonnière, ne demandant pas ou peu de transports.

Cet attachement à une consommation locale est également présente au travers des Associations pour le Maintien d'une Agriculture Paysanne (AMAP) dont le concept repose sur le partage régulier de la production d'une ferme aux consommateurs locaux.

100-local
Ainsi, une autre agriculture est possible pour satisfaire nos besoins alimentaires. Cependant, une partie de plus en plus grandissante des cultures est utilisées pour nourrir des animaux ou pour produire des agrocarburants.


Réalisé par Lucas Messager et Paul Kocialkowski | Licence (hors logos) : CC BY-SA 3.0 CC BY SA
Crédits: Wikipédia <http://fr.wikipedia.org>, Ékopédia <http://fr.ekopedia.org/> (textes), US Department of Agriculture (image)